Sécuriser ses données, oui mais pour faire face à quoi exactement ?

Pour cette 3e semaine du Mois Européen de la Cybersécurité, nous questionnons Gaston Gautreneau, ingénieur expert au service de l’expertise technologique de la CNIL. Sécuriser ses données, oui mais pour faire face à quoi exactement ? 

1) Vu de la CNIL quelles sont les menaces principales qui touchent les données ?

A l’heure de l’hyperconnectivité des individus et de l’évolution importante de l’usage des données provenant de sources diverses, les menaces informatiques sont nombreuses. D’autant plus que les outils mis à disposition ainsi que la professionnalisation de la sphère criminelle augmentent les risques de perte de confidentialité des données à caractère personnel.

2) Avez-vous constaté une évolution en 2018 par rapport aux années précédentes ?

Les menaces les plus importantes continues à concerner les défauts de prise en compte d’un niveau de sécurité suffisant, ce quelles que soient les technologies ou les solutions logicielles concernées. L’évolution des technologies notamment liées à l’Internet des objets et à l’augmentation de la surface d’attaque doit également être relevée.

3) Quels sont les éléments qui doivent alerter et faire penser que les données peuvent être menacées ?

Dans ce contexte, les responsables de traitement doivent être des plus vigilants s’agissant des accès aux données et du droit d’en connaitre pour limiter la diffusion des données et limiter au mieux la conservation de ces données et privilégier la minimisation des données.

Re-découvrir le dossier Mois Européen de la Cybersécurité 2017

Securiser Donnees ECSM Anssi

Dernière publication

CrowdStrike a réalisé une enquête portant sur les cybermenaces touchant la chaine logistique. Réponses dans cet article. 

Lire