La formation et les métiers de la sécurité du numérique, ça vous parle ?

Pour cette 2e semaine du Mois Européen de la Cybersécurité, nous posons « 3 questions à » Guillaume POUPARD, Directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). 

1) Dans le cadre du mois européen de la cybersécurité, l’ANSSI communique sur la méthode EBIOS Risk Manager. Pourquoi est-ce important ?

La transformation numérique bouleverse et enrichit nos activités en rendant les systèmes, dont nous dépendons, toujours plus évolutifs et interconnectés. Les menaces font de la sécurité numérique un véritable enjeu économique et stratégique. Pour y faire face, l’ANSSI encourage la création d’une politique de management des risques numériques complète, adaptée et intégrée au plus haut niveau des organisations. La nouvelle méthode d’analyse de risque EBIOS Risk Manager est au cœur de ce dispositif. L’objectif est d’anticiper collectivement avec le management du risque cyber, afin d’élever le niveau de cybersécurité des organisations, en France et en Europe.

2) Qu’est-ce-qui est nouveau par rapport à 2010, date de la dernière version d’EBIOS ?
Pour accompagner les organisations, l’ANSSI modernise la méthode EBIOS de 2010 pour prendre en compte l’environnement actuel et positionner la sécurité numérique au niveau des enjeux stratégiques et opérationnels des organisations. Cette évolution tient compte de nombreux retours d’expérience des organisations (OIV, administrations, entreprises, associations) et fait converger concepts et normes internationales du système de management de la sécurité de l’information. EBIOS Risk Manager est un outil pratique, pédagogique et collaboratif dont l’objectif est de permettre aux dirigeants d’appréhender au juste niveau les risques cyber, au même titre que les risques stratégique, financier, juridique, d’image ou de ressources humaines.

3) L’ANSSI est l’un des moteurs du mois européen de la cybersécurité en Europe. Quels sont les objectifs de cette nouvelle édition ?

Les citoyens doivent prendre en main leur sécurité numérique, qui est devenu un véritable sujet de société. Le mois européen de la cybersécurité permet ainsi de sensibiliser le grand public à la sécurité numérique, en donnant à tous des outils, des clés de compréhension et des moyens d’actions, grâce à des évènements, des activités et des supports de sensibilisation. Pour toucher le plus grand nombre, l’illustrateur de presse FIX propose la mise en BD des comportements numériques rencontrés au quotidien. Cette année, la France participera pour la première fois à l’European Cybersecurity challenge (ECSC), une compétition européenne qui opposera des équipes nationales composées de jeunes hackers éthiques.

Cercles des DSI

Dernière publication

CrowdStrike a réalisé une enquête portant sur les cybermenaces touchant la chaine logistique. Réponses dans cet article. 

Lire