3 questions à Garance Mathias

Publié le

Quelle est votre analyse des résultats de l’enquête menée par le Cercle ? 

Les résultats ne m’ont pas beaucoup étonnée. Nous pouvons être rassurés sur les principaux messages même s’il y a encore du travail d’information et de sensibilisation à mener. 1/3 des répondants par exemple ne sait pas ce qu’est un Délégué à la Protection des Données.

Quels sont les éléments les plus notables ?

Un résultat qui peut paraître étonnant mais ne l’est pas vraiment, c’est celui de la question 6. On apprend que les deux tiers des organisations ne disposent pas d’une procédure de notification des violations de données à caractère personnel. C’est significatif du fait que les entreprises ne sont pas à l’aise avec ce sujet qui continue à faire peur. La question 7 peut sembler encourageante (2/3 des sondés savent que les obligations des sous-traitants sont renforcées par le règlement européen) mais attention : peu d’entre eux envisagent les conséquences. A commencer par la révision des pratiques contractuelles.

Un élément plus positif ?

La réponse à la question 8 où l’on voit que les actions de sensibilisation sont bien passées et que les entreprises ont compris l’importance des analyses d’impact.

Dernière publication

Olivier LIGNEUL, membre du comité de pilotage apporte un éclairage sur le couple IOT/Blockchain.

Lire